Historique du Judo

Le ju-do (voie de la souplesse) a été créé au Japon en 1882 par Maître Jigoro Kano (1860 – 1938) à partir des techniques utilisées par les guerriers japonnais appelés samouraï. Le judo est issu du Jiu-Jitsu, une manière de combattre au corps à corps en vogue au XVIème siècle, en pleine féodalité nippone. Jigoro Kano fonde le Kodokan à Tokyo en 1882, dojo dans lequel il enseigna et qui devint très célèbre à partir de 1886 grâce à ses résultats en tournois. Jigoro Kano fut le seul détenteur du grade du 11e DAN. Le 12e DAN lui fut décerné à titre posthume.

De nos jours, 10 grades (du 1er au 10e DAN) sont attribués ; Le titre de Haut-Gradé est utilisé à partir du 6e DAN.

Les Premiers championnats de Judo ont lieu au Japon en 1930.

Le premier club en France a été fondé en 1935.

La Fédération Française de Judo est créée en décembre 1946 par Paul BONET-MAURY.

Sport Olympique depuis 1964 chez les hommes, le Judo est définitivement reconnu aux Jeux Olympiques de Munich en 1972.

Jean-Luc ROUGE devient le premier champion du Monde Français à Vienne (Autriche) en 1975. Actuel Président de la F. F. J. D. A.

Jocelyne TRIADOU devient la première championne du Monde Française en 1980.

David DOUILLET fut le judoka le plus titré de tous les temps : 4 fois Champion du Monde et 2 fois Champion Olympique  (en 1996 à Atlanta et 2000 à Sydney).

Teddy RINER a été sacré pour la 10ème fois Champion du Monde le 11 novembre 2017 à Marrakech. Après avoir obtenu pour la 2ème fois le titre de Champion Olympique  aux derniers JO de Rio en 2016. Il a donc battu le record de David Douillet.

Il existe actuellement 5 700 Clubs de judo où pratiquent plus de 585 000 licenciés (3ème sport français en nombre de licences).